Programme

_ _ _ Classement Live

_ _ _ Classement Online

Bienvenue sur le site de la Darshan Team 75. 

Vous êtes passionné de poker, débutant, amateur ou joueur confirmé, vous êtes le bienvenu.

 

Vous souhaitez nous rejoindre ? Contactez nous sur notre forum ou sur notre page Facebook et venez faire une partie d'essai.

 

ANNONCES

  • Partie de Noël

    C'est devenu une tradition, la partie de Noël à Gamelle (Paris 12e), réservez votre samedi 16 décembre et préparez vos plus beaux pulls.   Infos et inscriptions sur le forum : https://darshanteam75.forumactif.com/t4437-partie-de-noel-2023      

  • WiPT 2024

    3 tickets réservés à la Darshan mis en jeu lors d'un Freeroll le 19 Fevrier Details sur le forum :  https://darshanteam75.forumactif.com/t4409-le-winamax-poker-tour-bouscule-sa-formule  

NEWS


S’il fallait mettre des mots sur la partie de samedi, ils tourneraient autour de la peine. On commencera avec “peinarde”. Parce qu’à la pause déjeuner, seulement deux sortants sur 19 joueurs étaient à dénombrer. Les amis du Maillot ne vont pas s’en plaindre, ça fait plus de repas à servir. Alors ils ne remercient pas Medh… Adrien, qui a été le premier à rendre tous ses jetons avant même de commander son déjeuner. Il a été suivi peu après par Medh… Michel ! Et même s’il n’a pas mangé, il se sera rassasié en retournant le cerveau de Charlotte. Alors qu’elle hésite longuement à call top paire (K5) sur TTxKx, la présidente se lance dans une Jeffardise : « bien joué Michel ! » Son adversaire, persuadé à tort qu’elle a foldé sa main, lui montre un 2… Bon, ben ce sera snap call monsieur ! Hélas, ce 2 était accompagné d’un T, une bien belle Doyle Brunson qui fait toujours brelan ! Et la voilà qui regarde ses pauvres jetons partir en direction de Miche-Miche qui l’aura own sans même le vouloir…
 
La peine est ensuite devenue sentence à exécution rapide après le déjeuner pour pas mal de joueurs, et en particulier Medhi, quatrième éliminé du jour après Eric. Pensée pour Julie qui bulle le top 7. Dans cette TF, ce n’est pas avec un chiplead qu’arrive Marie-Lise, mais un CHIPLEAD ! Des piles de jetons à ne plus savoir quoi en faire. Enfin, elle, sait ce qu’elle fait quand elle annonce tapis presque à toutes les mains. Et même sans ça, les dieux de la chance avaient béni son berceau pendant la nuit avec des As ou des fulls en veux-tu en voilà. Damien est le premier à en faire les frais, suivi par Florian. Devant avec son As preflop contre 8 et 6 de trèfle, il a senti la goutte de sueur commencer à couler en voyant deux trèfles au flop. Ça va mieux sur l’As turn. Mais un troisième trèfle river donne la couleur à ML. « Yes !!!» hurle alors Bernard à côté, pas mécontent de grappiller des places avec ses 5 blindes. Mais on va y revenir. Alex aurait bien aimé avoir ce petit supplément de chance. Mais non : deux flips qui ne passent pas et le voilà qui s'arrête cinquième. Il est suivi par… ML ! Et oui, à force de faire tapis, elle a fini par se faire attraper par la patrouille Guillaume à sa gauche. Déjà bien garni en récupérant le stack de Camille plus tôt dans la partie, il empoche celui de ML en deux temps. Le premier, un bon gros lancé de pièce qui tombe du bon côté, lui rapporte pratiquement 80 blindes. Le second lui permet de prendre le reste.
 
Quelques minutes plus tard, les 4 BB de Max (moi) partent aussi vers le stack de Guillaume, qui aborde le HU final avec un (léger) avantage de plus de 220 000 jetons (oui oui, 18 fois le stack adverse). En face, Bernard ne s’avoue pas vaincu et double une fois, puis deux. A chaque fois, il lâche un même « Yes !! » sonore qui fait rire son adversaire. Enfin, rire jaune, parce que dans l’affaire, Guillaume voir son avance fondre. Et ce qui ne devait être qu’une formalité se transforme en bataille bien plus longue que prévue. La faute (ou grâce) à un Bernard solide sur les appuis qui attend patiemment les bonnes mains. Mais au bout de plus de 20 minutes, il finit par rendre les armes. De quoi sacrer Guillaume qui accroît encore son avance au classement général. Pour lui, pas de peine pour ce samedi, à part celle que lui a chanté Benjamin Biolay pour fêter sa victoire… VGG !
 
***
 
On félicite également nos 8 fiers combattants darshaniens qui ont porté HAUT nos couleurs ce dimanche pour l'avant dernière étape CNEC avant les régionales ! Si le club semblait déjà qualifié pour la suite avec 522 pts (cocorico !), notre équipe conserve notre place sur le podium de l'étape avec de belles victoires le matin et l'après-midi ! En terminant 3e de la journée, la Darshan s'assure une très confortable avance pour la dernière étape avec ses 653 pts... Mais attention : sharkettes en vue ! Car notre prochaine équipe sera 100% féminine ! Et pour compléter le podium ? Il semblerait que Vanves, Saloon et 3.14 soient au coude à coude pour les 2e et 3e places... Mais tout peut encore arriver ! See you le 27 mars et GL all !
 
By Max
 

Ils étaient vingt et à la fin, il n’en restera plus qu’un ! Alors que les aventuriers de la tribu Maillot se déchiraient à coups de flips et de ri(z)ver sanglantes, on garde le doux souvenir d’une joyeuse matinée : certains se faisaient craquer KK par deux fois, tandis que d’autres se targuaient de faire des carrés. Le tout, sous quelques reprises musicales et rythmées : Ennio Morricone, Era, "La puissance du port du Havre" – pour sûr, le niveau était là ! On se souviendra aussi de quelques set-up favorables (ou pas, question de point de vue), des blagues de Michel, d’un Mehdi parti encore une fois trop tôt, du rungood démentiel de Raul et du busto de Jeff avec AA face à un petit carré de 5 sur ce board qui le hantera longtemps : JJx55.

 

Egaré dans cette vallée infernale, notre héros s’appelle David - fin prêt à affronter les légendes de l’île. Avec une table finale 100% masculine – oui, ça fait mal – trois joueurs intrépides prendront finalement la tête de ce parcours du combattant : Bruno, longtemps short, qui marque un très beau coup avec AA et voit son stack tripler à 3 left, laissant ses deux adversaires en bien mauvaise posture. Hélas, sa patience et ses efforts ne suffiront pas et sans pitié aucune, David éteindra son flambeau. Bruno s’inclinera donc en 3e position, laissant leur HU à David qui cumule les jolis ITM et Jonathan, qui cumule les belles 2e place – et rêverait d’enfin chiper le titre de meilleur aventurier ! Avec deux stacks égaux, les deux équilibristes oscillent du haut de leurs poteaux et manquent parfois de se vautrer : car tout est dans le mental ! Après quelques mains disputées, les efforts de la dealeuse payent enfin et les esprits s’échauffent sur ce board 993. Avec son 3, Jonathan l’intrépide décide de partir à tapis… C’est payé monsieur ! Nettement dominé par la paire de dix de David, Jojo trouve un double-up miraculeux : une doublette du 3, turn, lui offre un full en toute détente ! Mais David reste en vie et ne lâche rien face à la houle. Il grind, marque des points et ne craint jamais la météo capricieuse ! Le dernier set-up sera en sa faveur AJ>KQ et le voilà qui coiffe son adversaire au poteau !

 

VGG à lui pour cette première win darshanienne et big up à Jonathan. Car, comme dirait Claude : "personne ne l’a éteint, mon flambeau." – il l’aura, cette win. Il l’aura !

 

C.R.

 


Ils étaient 20 fripons à se bousculer en ce samedi ensoleillé, partant en croisade et lorgnant de près le draw du tournoi de la Brasserie-Tabac "Le Maillot". Les malheureux retardataires se virent infliger un châtiment de -1 200 deniers, mais c’était sans compter sur la clémence et la merci de notre reine Charlotte, première du nom.
Des carrés de rois, des carrés de 9, des flush max et des hauteurs 4... La foule fut en délire en cette cour des miracles du jour d’hui ! On se souviendra du Duc Guillaume, derechef en tilt après un overbet douze fois le pot de son adversaire, en bluff, l’obligeant à folder river ses Pocket Rockets. Le coup de grâce, dont le couard ne se relèvera pas, le sortira juste avant ripaille... Et le voilà hagard, peu intéressé par la table de Yu Gi Yo montée en parallèle au main, avec les infortunés bustés - en attendant les joutes de lances du Canadian Embassy Pub.
Finalement, c'est une table finale belle à voir et largement composée de prudes femmes (5 vs 3) ! Et, en dépit des tentatives de déstabilisation des Homo Erectus Machus de perturber les donzelles, impossible de leur faire baisser les armes... Au début de cet affrontement, ils étaient alors huit coqueberts, prêts à guerroyer et à envoyer au bûcher leurs rivaux pour une victoire émérite. Le tout, sous la houlette d’Alex, le dealer sévère qui, du haut de son bel étalon, n’aura pas hésité à mettre les gueux à contribution de brassage de cartes - avant celui de la bière. Maxime-Le-Jeune, lassé par les all-in répétés de ses adversaires sur sa grosse blind, fut le premier à rendre ses armes et à choire ! Quelques minutes plus tard, c’est Charlotte, du haut de ses quatre blinds, qui s’envoie en l’air avec la - presque - main favorite du grand Doyle B. Puis vint le tour de la damoiselle Julie de trépasser, malgré sa hardiesse. Baronne Maryline, doyenne du château, restera ensuite sur le carreau malgré de belles mains, qu’elle hésitera pourtant à jouer à leur juste valeur. Mortecouille, Dame Maryline, nombreux sont les nigauds qui rêveraient de call un tapis de quatre blinds avec deux dames ! Maître Dom, bien qu'à l’agonie, fera preuve de patience, usant de son acting sans pareille comme un coup de Jarnac bien à lui. Et bien qu'il ne dupe pourtant plus personne (ou presque), le voilà qui double et reste en place ! Il ira finalement à la mortaille, armé de 77 qui ne feront hélas pas le poids face à Marie-Lise. Cette dernière, bien que sur la sellette, gagnera ses éperons sereinement : "Let’s gamble, boursemolles ! Dieu reconnaîtra les siens !", s’écrit-elle, avec des 94, T6, 64… dont le showdown traumatisera Duchesse Maé, embusquée derrière ses massives tourelles de chip leader. Flamberges au vent, les deux rivales tout en blondeur s'affrontent sans merci... Mais, après plusieurs coups à tapis, la duchesse n'aura d'autre choix que de s'incliner face à ML-la-terreur, aux portes du HU. Triste mort pour la favorite qui avait mis au pilori bien des rivaux...
Voici venue l'heure d'un dernier combat sans pitié entre deux guerriers téméraires : la damoiselle ML et le donzeau Jeff, déjà bien blessé par un méchant mal de caboche. Les blinds passent de main en main durant dix interminables minutes, avant que le Doliprane ne fasse effet. Et, alors que ML avait une stratégie toute trouvée (shove 100% !) Jeff, le bandit, frappe d’estoc et de taille ! Il profite d’un bon spot pour payer le tapis de madame avec AQs... Et c'est gagné ! VGG à nos deux champions et bravo à tous les sac à vins présents ce samedi !
By dame M.B

Samedi dernier, c’était le retour de notre MTT Rebuy ! De quoi signer quelques hold up en toute tranquillité. Alors que certain.e.s tentent péniblement d’ouvrir un PEL – et de passer la pause déjeuner - "Vince The Black" aka VTB, le VP du club, casse du coffre-fort. Alors oui, quand il touche plus vite que son ombre, rien ne l’arrête, pas même le molosse de la sécu. Mais il faut bien l’avouer, notre pistolero national a de la bouteille, quelques casses à son actif et un ROI à faire pâlir Al Capone ! En position favorite pour remporter le championnat Cash Game, l'As de la gâchette entend également braquer le live et faire la nique au Shérif de Mail-lot-city !

Entre une pinte de Chouffe et son vapo, le bandit des eaux troubles attaque la TF deuxième en stack. Entre sa patience légendaire, les sets up favorables et des flips qui lui font des courbettes, il devient rapidement chip leader face à deux tireurs en culotte courte (Julie et Florian) et un stack moyen (Éric). Mais, alors que l’Ouest parisien suit le braquo haletant qui fait néanmoins la misère aux stratégies ICM... Rien ne préparait le rail darshanien à être les témoins privilégiés du plus gros overfold du Far Ouest.

Le coup est simple, à 4 left, en bvb, entre les 2e et 1er stacks : open shove d'Éric, qui doit jouer une 20e de blindes… VTB, qui le couvre, ouvre Ako… Et FOLDE. Oui madame la Juge, il FOLDE. Alors que les jurés hurlent au scandale, le chanceux Éric lui fait un Paypal en guise de remerciement (il avait KJ). A sa décharge, le serial braqueur veut éviter le bad beat pour finir cripple, alors qu’il pense pouvoir remporter le HU. A sa charge, à 4 left + CL, ouvrir une telle premium en bvb, c’est le petit Jésus en culotte de velours qui vous sert un miracle en guise de digo’, non ? Alex aurait payé debout sur la table. Junior aurait payé nu sur la table. Charlotte aurait payé… Vous ne voulez pas savoir. Toujours est-il que la fin de cette belle histoire lui aura donné raison ! VGG à VTB pour sa win et GG à Éric qui manque la victoire de peu. Un HU détonnant où les balles auront sifflées du début à la fin - le Panpan Culcul n'était pas loin !

C.R.

Recherche

Nous suivre

   

Partager cette page

Team Pro Winamax

Une DarshanShark chez Winamax

Lire l'interview

Nos partenaires

 


Les jeux sont destinés à un public adulte.
Les jeux n'offrent pas de "jeu d'argent réel" ou une opportunité de gagner de l'argent réel ou des prix.
La pratique ou le succès dans les jeux de casino sociaux n'implique pas le succès futur du "jeu en argent réel".